Go to top
Nos membres éleveurs

Les éleveurs membres du CRCC s’engagent à respecter le code d’éthique et les valeurs du club. Le club ne procède à aucune vérification de conformité et ne répond pas des actes ou agissements de ses membres éleveurs. La liste d’éleveurs mise à la disposition du public ne substitue pas à une vérification diligente de la part de l’adoptant.

Un guide est destiné à cette intention.

En ordre alphabétique

Membres éleveurs réguliers

Félin Insolite

Josée Charlebois
félin.insolite@hotmail.com
Québec

Mes Fantaisies

Nathalie Michaud
nalie.michaud@hotmail.com
Québec

Rexpertise

Michelle Giguere
info@rexpertise.ca
Québec

Heatwave

Cheryl McGee
crexndobes@gmail.com
Tennessee, USA

Ô-Minouches

Magalie Ouellet
info@chatterie-o-minouches.com
Québec

Rexquise

Stéphanie Parenteau
chatterie@rexquise.ca
Québec

Icenisphynx

Christina Clarke
baconsclarkes@telus.net
Colombie Britanique

Rexami

Hélène Racine
hylane@hotmail.com
Québec

Membres éleveurs en probation pour 12 mois

Membres éleveurs associés

GypsyRex

Andy Godbout
andy.ag.godbout@gmail.com
Québec

Zéra

Annie Desruisseaux
inouk08@hotmail.com
Québec

Les P'tites Bêtes

Anne-Julie Boucher
elevagelesptitesbetes@hotmail.fr
Québec

JudyRex

Judy Gormley
judyrexcornish@gmail.com
Québec

Rex Cornus

Karine Levasseur
levasseur.kar@gmail.com
Québec

Comment choisir son éleveur félin

Votre décision est prise, vous allez adopter un chat de race Rex de Cornouailles. Il est temps de passer à la prochaine étape : Choisir votre éleveur. C’est une question particulièrement intéressante puisque ce qui est bon pour l’un ne l’est pas nécessairement pour tous. Les critères sont différents et les priorités propres à chacun.

Regardons-y de plus près et posons-nous quelques questions incontournables …

Est-ce important pour moi d'adopter un chat de race pure?

Vous désirez un chat de race pure ? Votre éleveur doit être membre d’une organisation féline et enregistrer ses chats adultes ainsi que ses chatons. Au sens de la loi, un chat qui n’est pas enregistré n’est pas considéré comme étant de race pure. Ne vous laissez pas prendre.

Saviez-vous que les deux seules associations canadiennes d’enregistrement des chats de race pure pour le Canada sont le CCC et la CCA-AFC ? Toutes les autres associations sont étrangères. Si vous achetez un chat enregistré dans une association étrangère, celui-ci n’est pas répertorié dans les registres généalogiques de son propre pays de naissance. En cas de litige, il devient difficile pour l’acheteur, voire impossible, d’obtenir du support de l’association étrangère.

Saviez-vous que le CCC (Chats Canada Cats) exige que tous les chats et chatons soient micropucés avant d’émettre les certificats d’enregistrement ? Par le fait même, les chats obtiennent une sécurité supplémentaire, en étant enregistrés sur la base de données canadienne Pets Home Today, qui aidera à les retrouver plus facilement en cas de perte. La micropuce aide également à prévenir la fraude sur les papiers d’enregistrements. Assurez-vous que le numéro de micropuce du chaton que vous adoptez figure bien sur le certificat d’enregistrement qu’on vous remettra. Voilà qui est bien rassurant.

Est-ce important pour moi d'adopter un chaton qui représente les caractéristiques physiques propres au standard de la race?

Vous désirez un chat de type standard qui représente bien sa race ? Adoptez un chaton d’un éleveur qui prend soin de sélectionner rigoureusement ses chats reproducteurs, en se basant sur le standard établi. Ce n’est pas parce qu’un chat frise qu’il est nécessairement un Rex de Cornouailles de race pure. La forme de la tête, du corps, du profil, des pattes, la position des oreilles, des yeux etc. Tout cela fait partie des choses à prendre en considération. Même si le chat est enregistré, il peut ne pas correspondre au standard de la race parce que l’éleveur a fait une mauvaise sélection de ses reproducteurs. Peut-être fait-il de la reproduction dans le seul but de vendre des chatons…

Ne faites pas de réservation ou d’achat impulsif que vous pourriez regretter. Le but n’étant pas de ne produire que des chatons parfaits, mais bien de préserver la race et son standard.

Saviez-vous que des expositions félines ont lieu plusieurs fois par année, où les éleveurs peuvent présenter leurs chats et obtenir les avis de plusieurs juges qualifiés ? C’est une façon d’assurer le maintien d’un bon standard et surtout, c’est une ressource pour l’éleveur qui a besoin d’un conseil, d’une mise en garde, ou simplement d’une tape sur l’épaule…

Est-ce important pour moi d'adopter un chaton sociable, présentant un bon tempérament?

Adoptez un chaton d’un éleveur qui garde ses chatons à l’élevage avec leur mère et les autres chats jusqu’à un minimum de 12 semaines, idéalement 14, tel que recommandé par tous les spécialistes en comportement félin. L’éducation maternelle est primordiale pour la santé et l’équilibre psychologique du chaton. Privilégiez un éleveur qui laisse ses chatons en liberté et où ceux-ci peuvent apprendre la vie de famille normale avec les stimuli associés. Un chaton élevé dans une pièce recluse, à un endroit éloigné du cœur de la maison sera plus craintif, peureux et nerveux.

Est-ce important pour moi de voir l'environnement de vie de mon chaton?

Si cet aspect vous tient à cœur, adoptez un chaton chez un éleveur qui vous présente les parents et assurez-vous qu’ils sont sociables et de bon tempérament. Demandez à visiter les lieux, l’endroit où vivent les chatons et les autres adultes. Ne vous surprenez pas si l’éleveur refuse les visites sans réservation ou inscription sur leur liste. Ils ne peuvent passer leurs fins de semaines à recevoir des visites. L’élevage professionnel n’est pas rentable et l’éleveur a aussi un métier, ainsi qu’une vie de famille.

Saviez-vous qu’il existe au Québec depuis 2015 un organisme de bien-être animal qui offre une certification aux éleveurs, de l’aide pour l’amélioration des conditions de vie et des soins, ainsi que des normes claires en matière de bien-être animal ? Pour de plus amples informations, visitez le site d’Anima-Québec (http://www.animaquebec.com)

Est-il important de connaître les antécédants génétiques pour les maladies liées à la race?

Si oui, adoptez un chaton d’un éleveur qui effectue les tests de dépistage des maladies génétiques associées à sa race. Demandez à voir les résultats des tests qui doivent parvenir de centres de recherches vérifiées et acceptées par la communauté scientifique. Ne vous fiez pas seulement à la parole de l’éleveur.

Saviez-vous que pour le moment, trois maladies génétiques connues sont répertoriées pour le Rex de Cornouailles ?

Le CMH (maladie hypertrophique cardiaque) : C’est un syndrome regroupant de nombreuses affections d’origine génétique ou non et touchant de nombreuses espèces dont le chat, incluant le Rex de Cornouailles. Il n’existe pas à ce jour de dépistage génétique pour les Rex de Cornouailles. Seules les évaluations par échographies cardiaques sont recommandées par les cardiologues vétérinaires et cette pratique est encore controversée.

Le PRA (Atrophie rétinienne progressive): Atrophie de la rétine entraînant la perte progressive de la vue.

Le PKD (maladie polykystique rénale) : Des petits kystes se développent sur les reins, pouvant conduire à une insuffisance rénale. Il existe des tests génétiques faciles d'accès aux éleveurs pour dépister ces deux dernières maladies. Naturellement, l’éleveur professionnel a le devoir de reproduire des chats exempts de ces deux dernières pathologies.

Est-ce important pour moi d'adopter un chaton avec une bonne garantie de santé?

Si oui, adoptez un chaton d’un éleveur qui offre une garantie claire et précise. N’hésitez pas à poser des questions. Qu’arrivera-t-il si mon chaton est malade dans les jours qui suivent l’adoption ? Qui payera pour les frais vétérinaires ? Quelles en seront les modalités ? Qu’arrivera-t-il si mon chaton développe une maladie génétique ? Une maladie congénitale ? Qu’adviendra-t-il de mon chaton ? Quelles seront mes options à ce moment-là ? N’oubliez pas que ce sont souvent des décisions très émotives et il est facile de jouer avec les sentiments des gens lorsque surviennent de fâcheuses situations.

Saviez-vous qu’une infection virale, bactérienne ou parasitaire peut passer inaperçue et qu’un simple stress peut l’activer / réactiver ? Votre éleveur devrait être capable de vous en parler ouvertement et sa garantie devrait être fonction des risques auxquels est exposé le chaton à la chatterie mais aussi dans son futur environnement. Visez une garantie pour les maladies infectieuses de 10 jours et plus.

Saviez-vous que les termes génétique et congénital ne veulent pas dire la même chose ? Génétique signifie que la maladie est transmise par les gènes des parents, tandis que congénital veut dire que la maladie est présente à la naissance (défaut de fabrication lors du développement du chaton dans l’utérus).

Saviez-vous que plusieurs protozoaires / virus / bactéries peuvent contaminer les selles des chats et que seules des analyses poussées par ADN peuvent les déceler? De simples analyses de selles conventionnelles n’arrivent à identifier qu’un nombre très limité de ces agents infectieux.

Vous devez être à l’aise pour accepter les termes du contrat, sinon votre seul recours sera la cour des petites créances en cas de litige.